Comment entretenir votre jardin de la façon la plus écologique possible ?

Les envies et les besoins évoluent et nous avions envie de faire attention à notre consommation et notre façon de concevoir les choses de manière écologique et économique. 

Quelles sont les options pour aménager et entretenir le jardin avec la volonté de ne pas dénaturer le sol et de préserver notre biodiversité.

Quelles semences choisir ?

La semence, c’est le point de départ d’un jardin écologique et réussi. La pelouse représente plus de 50% du jardin et doit par conséquent être un choix réfléchi. 

Les conditions météorologiques difficiles sont de plus en plus fréquentes. Les fortes chaleurs, les canicules sont plus fréquentes et plus intenses qu’il y a quelques années. Comment se protéger en choisissant des semences pas trop gourmande en eau.

Selon l’usage de votre terrain, vous allez pouvoir opter pour des semences variées répondant à vos critères : fréquence de piétinement, type de croissances, type de tontes, résistance face à la chaleur ou les zones à l’ombre, etc.

Tondeuse à gazon manuelle
Tondeuse manuelle à lames hélicoïdales

Tondre avec une tondeuse manuelle

Une fois que nous avons sélectionné la bonne semence, il va bien falloir tondre pour l’entretenir. Là aussi, vous avez un outil qui s’y prête bien : il s’agit des tondeuses à main à lames hélicoïdales. 

Les tondeuses plus classiques et celles motorisées détruisent littéralement tous les organismes qui peuvent habiter et se reproduire au sein de ces herbes. La tondeuse hélicoïdale à l’avantage d’être sans moteur donc non polluante et non consommatrice d’énergie à part celle de l’humain, puisque nous devons pousser dessus. Nous pouvons conseiller les modèles de la marque Gardena qui disposent d’un bon rapport qualité / prix. 

La tondeuse à main permet de tondre en coupant l’herbe de façon nette, ce qui va favoriser le développement des brins d’herbes à la racine. Cela permet également de favoriser la pousse du gazon, de lutter contre les mauvaises herbes, la sécheresse et autres complications comme les champignons.

Lors de la tonte, vous pouvez commencer par l’intérieur de votre jardin pour laisser le temps aux animaux de sortir de la zone de tonte et ne pas les tuer.  

Utiliser l’herbe de la tonte. 

En effet, avec une tondeuse, vous avez deux possibilités : le stockage de l’herbe dans un bac ou le laisser sur la pelouse. 

Si vous laissez l’herbe sur le sol, veillez à ce que les brins d’herbes soient relativement courts et qu’ils puissent facilement enrichir le sol. Dans le cas contraire, ils vont étouffer le gazon et nuire à sa bonne santé.

L’herbe de tonte peut aussi servir à faire du paillage dans le jardin. Attendez bien que l’herbe soit sèche et venez entourer vos plants ou arbustes pour les protéger. 

Enfin, vous avez une dernière solution qui consiste à converser le gazon et réaliser du compost dans un bac spécifique au fond du jardin. 

Entretien sans eau

Vous êtes sans doute au courant que pour maintenir un gazon bien vert, vous allez devoir l’arroser régulièrement. Si vous faites attention, l’eau doit être une priorité alors nous allons donner deux conseils pour économiser l’eau.

  1. Vous n’êtes pas obligé d’arroser toute l’année, puisqu’avec la pratique du mulching par exemple, vous allez pouvoir nourrir vos plants d’une autre façon. Vous pouvez arroser uniquement lorsqu’il y a des fortes chaleurs et que votre pelouse risque de dessécher.
  1. Si vous êtes amenés à arroser, privilégiez un arrosage abondant de manière à ce que l’eau puisse pénétrer dans le sol et cela de façon importante. Si vous arrosez une fois de temps en temps et seulement pour quelques minutes, l’eau n’aura pas le temps de pénétrer dans le sol et cela n’aura aucun impact pour votre pelouse. 

Nous espérons que ces conseils vont vous permettre de mieux appréhender l’entretien d’une pelouse de façon écologique et durable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.